Les 10 ans de l’ATV (Automated Transfert Vehicule)


Vendredi nous fêtions les 10 ans de l’ATV (Automated Transfer Vehicule ou Vehicule de transfert automatisé) qui était un véhicule « cargo » qui permettait de ravitailler la station spatiale internationale en denrées alimentaires mais aussi en expériences scientifiques. La première mission de l’ATV fut le 9 mars 2008. Ce premier cargo ATV-1 appelé Jules Verne du nom du célèbre écrivain français du 19ème siècle Jules Verne.

Quel est le rôle précis de l’ATV ?

Totalement automatisé, l’ATV est conçu par l’ESA pour ravitailler les astronautes à bord de l’ISS (Station Spatiale Internationale) en nourriture, oxygène, eau et autres expériences scientifiques utiles à la station. Il est envoyé depuis Kourou en Guyane par un lanceur Ariane 5 ES spécialement conçu pour le cargo. Après avoir été mis sur l’orbite de l’ISS, l’ATV se « dock » directement et reste (en tant que module pressurisé) environ 6 mois attaché à la station spatiale internationale. Environ tous les 17 mois le cargo apporte près de 6,6 tonnes de ravitaillement. Après sa période de stationnement sur l’ISS, entièrement vidé de sa cargaison, le fret fait place aux déchets de la station spatiale internationale qui quand l’ATV aura fini sa « mission » se détruira dans l’atmosphère de la Terre au dessus de l’Océan pacifique.

Intéressons nous à la partie technique, l’ATV est composé de deux parties : Le cargo intégré et le module de service de l’ATV.

cutaway-atv
Schéma décrivant les différentes parties de l’ATV.

Le module de Service de l’ATV est la partie technique et technologique du cargo. C’est-à-dire, qu’il contient l’ordinateur de bord mais également les systèmes de propulsion, les batteries et les parties de communication. Le système de propulsion inclus dans le module permet à l’ATV de pouvoir atteindre l’orbite de la station spatiale internationale. Pour contrôler la trajectoire de vol, le module utilise quatre moteurs principaux : (490 newtons de poussée) et d’autres moteurs de propulsion plus petits (28 moteurs capables de 220 newtons de poussée). Tous ces moteurs sont controlés via l’ordinateur de l’ATV.

Les réservoirs de carburant (en titane) se trouvent dans le module de service, situés entre les moteurs et le compartiment avionique. Les différents carburants liquides utilisés et stocké dans le module sont du  Monomethylhydrazine (MMH) et du peroxyde d’azote (N2O4) et sont pressurisés par de l’hélium stocké dans des réservoirs en carbone. Ce carburant servira à l’ATV à se mettre sur l’orbite de l’ISS et ainsi pouvoir le rehausser. Il aide également aux manœuvres pour éviter les débris spatiaux. Grâce à ses ordinateurs de bord et ses propulseurs, l’ATV peut être totalement autonome et peut également rester en vol libre si nécessaire pendant une longue durée. Ses batteries fonctionnent à l’électricité solaire, il possède 4 panneaux solaires qui se déploierons pour alimenter ces batteries (environ 1h40 après le lancement).

ISS-26_ATV-2_Johannes_Kepler_docks_to_Zvezda
L’ATV-2 Johannes Kepler se « dockant » au module Russe de l’ISS, Zvezda.

Le cargo « intégré » (ou Integrated Cardo Carrier/ ICC) transporte deux sortes de fret: le cargo « sec » situé dans la partie pressurisé du cargo et qui sera accessible par les astronautes. Et le cargo « liquide » avec différents carburants et autres liquides (comme l’eau) pour l’ISS et sont distribués par un système de valves. Il peut transporter jusqu’à 840kgs d’eau potable, 860 kgs de carburants et 100kgs d’air (Oxygène et Azote).

L’ICC est également divisé en deux parties :

  • Un module pressurisé (de 48m3 ) qui est attaché (ou docké) à la station. Il peut également accueillir 2 astronautes maximum pouvant travailler sur des expériences jusqu’à 8 heures d’affilée.
  • Un module non pressurisé qui occupe 10 % du cargo et qui se trouve à l’arrière.

Veritable bijou de technologie, ce cargo sera d’une précieuse aide pour le ravitaillement de l’ISS.

000014799_imageArticlePrincipaleLarge
l’ATV vu du haut, on peut aperçevoir son modèle de docking Russe.

Il y aura 5 missions pour l’ATV :

  • ATV-1 Jules Verne : 9 Mars 2008.
  • ATV-2 Johannes Kepler : 16 Février 2011
  • ATV-3 Edoardo Amaldi : 23 Mars 2012
  • ATV-4 Albert Einstein : 5 Juin 2013
  • ATV-5 Georges Lemaître : 29 Juillet 2014.

Les différentes missions de l’ATV furent nommées en l’honneur de grands scientifiques qui ont changé notre vision de l’univers et notre façon de la comprendre. C’est ainsi que le 29 Juillet 2014, date de la dernière mission pour le cargo ATV de l’ESA, fut lancé l’ATV-5 Georges Lemaître à destination de la station spatiale internationale. Il y restera 6 mois avant de se dégrader dans l’atmosphère le 15 Février 2016 signant la fin de l’ère des cargos ATV.

Bonus: Vidéo du lancement du premier ATV, l’ATV-1 Jules Verne.

Video du docking à l’ISS.


Crédits photos: ESA et NASA.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s