Premier test du moteur Raptor (Space X).


 

Cette nuit à McGregor au Texas, a été testé pour la première fois, le nouveau moteur Raptor conçu par Space X. C’est après les tweets d’Elon Musk (@ElonMusk sur twitter) que nous avons pu découvrir les vidéos de ce premier test, certes court mais assez concluant. Le Raptor est le nouveau moteur proposé par Space X pour ses futurs lanceurs Starship (anciennement appelé Big Falcon Rocket).

 

DySO-uIUYAA04Kj
Le moteur Raptor placé sur son support de test. Crédit photo: http:www.twitter.com/ElonMusk

 

Que différencient principalement le moteur Raptor et le moteur Merlin ?

 

V6fiNfW
Comparaison entre le moteur Raptor SL à gauche et le moteur Merlin 1D à droite. Credit: Reddit.com

 

Et bien tout est dans la puissance de poussée mon cher ami, car le moteur Raptor devra être capable de soulever des lanceurs plus lourds que les Falcon (et pousser plus loin également, coucou Mars…). Car même s’il reste en développement, le Raptor n’en reste pas moins prometteur ! Il devrait avoir une poussée d’environ 1900kN contrairement à 845kN pour le moteur Merlin (1D+). La différence se joue aussi au niveau des ergols (propergols = carburant utilisé pour les fusées) utilisés : pour la première fois, le moteur Raptor utilisera du méthane liquide et de l’oxygène liquide (LOX) au lieu du Kérosène RP-1 et du LOX comme pour les moteurs Merlin. Il y aura également plusieurs versions du moteur dont un pour le premier étage (poussée au sol) et un pour le deuxième étage (poussée dans le vide) comme les moteurs Merlin. Il y a d’autres parties de conception qui différencie les deux moteurs, je n’en parlerai pas ici car ce sont des parties beaucoup plus techniques dont je parlerai dans un futur article ;).

Ce premier test qui s’avère très positif, fait commencer la semaine sur une note plus positive pour Space X et pour le futur des lanceurs Starship. Car récemment, dû à de vents en haute altitude, la structure du Starhopper (lanceur prototype du Starship) s’est renversée. Elle devra subir « quelques semaines de réparation » d’après Elon Musk sur Twitter. Un premier coup dur pour Space X, dont beaucoup d’internautes doutent déjà de la solidité de la structure du nouveau lanceur. En effet, le matériau utilisé est un alliage d’acier inoxydable qui expliqué par Elon Musk dans une interview récente, « permet de subir des températures beaucoup plus hautes que la fibre de carbone ou l’aluminium ». Ce qui donne cet effet très miroir et légèrement « faux » à cette structure. En attendant plus de nouvelles du Starhopper, on peut toujours se contenter de la vidéo du test du Raptor, attention aux oreilles ! enjoy 😉

 

 

Sources:

  • http/www.twitter.com/ElonMusk
  • phys.org
  • Spacex.com
  • NASASpaceflight.com
  • Teslarati.com

Credit photo de une: Space X.


 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s